Présentation générale

Conventionnée par le Ministère de la Santé depuis 1997, l’a.s.b.l Stëmm vun der Strooss a pour objet de réaliser et de promouvoir toutes les activités qui sont en rapport avec l’information, la représentation et la défense des intérêts des couches sociales exclues ou à risque d’exclusion. Le service s’adresse à des personnes adultes ayant des problèmes d’ordre médico-psycho-social. Ces personnes sont pour la plupart des chômeurs de longue durée, des alcooliques, des jeunes en difficultés, des anciens détenus, des toxicomanes, des demandeurs d’asile, des sans-papiers ou des malades psychiques. Elles ont un point en commun : la majorité d’entre elles souffre d’une maladie de la dépendance.

L’année 2020 en chiffres :

  • 101 190 repas soit -7.7% par rapport à 2019 (3 mois sans statistiques) 4 672 personnes différentes ont fait appel aux services de la SvdS soit – 4% 
  • 84 tonnes de denrées alimentaires redistribuées gratuitement, soit – 33% 
  • 239 personnes encadrées sur 5 sites, dans les ateliers de réinsertion  professionnelle (-7%) 
  • 31 personnes relogées dans le cadre de l’activité Immo Stëmm, 169 consultations gratuites offertes par les médecins bénévoles du  Docteur Stëmm
  • 1 622 personnes ont pu prendre une douche gratuitement soit -62.4%  par rapport à 2019 
  • 3 044 personnes ont bénéficié de dons de vêtements gratuits soit -37%  par rapport à 2019 

Présence sur 6 sites:

    • Hollerich : Des personnes défavorisées peuvent venir prendre un repas au prix de 0,50 € et une boisson au prix de 0,25 €. Des douches, un vestiaire et une buanderie sont disponibles gratuitement du lundi au vendredi de 12h à 17h. Chaque mercredi une équipe de médecins,  ambulanciers, podologue et pédicure bénévoles offrent des consultations  médicales gratuites. Le service social est complémentaire aux services sociaux existants. Le journal Stëmm vun der Strooss y est réalisé. Le service Immo Stëmm, ayant comme objectif de rendre le marché de l’immobilier accessible aux personnes à revenus modestes est disponible.
    • Bonnevoie : Le Stëmm Caddy est un atelier thérapeutique dans lequel une équipe de 22 personnes en réinsertion professionnelle confectionnent chaque jour 300 sandwichs (62 800 en 2017), 60 packs alimentaires, 40 litres de jus de fruit frais, des colis alimentaires (adaptés aux personnes) et des plats de saisons. Pour distribuer sa production, le service travaille avec 10 associations actives sur le territoire de la ville de Luxembourg qui s’occupent toutes de personnes défavorisées (Bistrot social, Service premier appel, Drop In,…)
    • Esch-sur-Alzette : (2 sites) Dans le restaurant social, des personnes dans le besoin peuvent venir se restaurer, prendre une douche, profiter des services blanchisserie et du vestiaire ainsi que du service Immo Stëmm. L’agence immobilière sociale Immo Stëmm ayant comme objectif de rendre le marché immobilier accessible aux personnes à revenu modeste, a également été créée par des bénévoles. Ce volet est entièrement financé par des dons. 25 personnes défavorisées profitent de ces logements encadrés. Depuis 2005, l’atelier thérapeutique Schweessdrëps propose aux clubs sportifs de nettoyer leurs uniformes. Une équipe de 30 personnes bénéficiant d’une mesure de réinsertion professionnelle lave les uniformes de 39 clubs sportifs, soit 312 équipes. Ce sont en moyenne 4 680 shorts, tricots et chaussettes qui sont triés, lavés, séchés et redistribués à temps pour le match suivant.
    • Schoenfels : Le centre post-thérapeutique s’adresse à des personnes adultes dépendantes qui ont pour objectif de mener une vie sans drogues. Au total, 30 personnes peuvent y travailler. Dans la structure de logement 15 personnes ayant terminé une thérapie avec succès peuvent hébergées pour une durée limitée.
    • Belair : La Kanner Stëmm repose sur le travail de la pédiatrie sociale et  vise à soutenir des enfants avec des familles qui présentent une  problématique sociale. Faisant partie de la coopération de différentes  parties impliquées (l’école, la famille, la pédiatre, les psychologues et  assistants sociaux, la police, le parquet, etc.), la Stëmm a finalement la  possibilité de soutenir un enfant, une mère, un père, un couple, une  famille, une fratrie, etc.