Close

Communiqué de presse : La Stëmm vun der Strooss soutient HUK Hëllef fir Ukrainësch Kanner et Hëllefen mat Herz

Communiqué de presse : La Stëmm vun der Strooss soutient HUK Hëllef fir Ukrainësch Kanner et Hëllefen mat Herz

Pour venir en aide à la population ukrainienne, la Stëmm vun der Strooss a décidé d’approvisionner l’asbl HUK Hëllef fir Ukrainësch Kanner ainsi que l’asbl Hëllefen mat Herz avec des quantités importantes de denrées alimentaires non périssables, de produits d’hygiène et de matériel scolaire. Souhaitant également s’investir dans la solidarité envers la communauté ukrainienne, la Stëmm s’est donc tout naturellement adressé à un acteur œuvrant depuis de longues années dans le domaine de l’aide humanitaire et orienté vers l’Ukraine et ses enfants.

L’asbl HUK existe officiellement depuis 1999 et transporte régulièrement des vêtements et accessoires pour bébés, enfants et adultes, souliers, sacs à main, petits jouets, peluches, serviettes de bain, couvertures, valises, pansements, lunettes, poussettes, lits d’enfants, médicaments et d’autres articles directement en Ukraine. En 2021, 8 camions remplis de dons ont quitté l’entrepôt situé au 60, rue Eich à Leudelange, en direction de l’Ukraine. D’autres convois étaient prévu pour le début du mois d’avril mais ont dû être annulé pour l’instant à cause de la situation actuelle. L’aide s’adressera donc dans un premier temps aux réfugiés ukrainiens présents au Luxembourg, qui bénéficient de l’engagement solidaire de l’asbl HUK.

C’est un choix optimal pour la Stëmm de s’être associé à Jeannot Majerus, président de l’asbl HUK, puisqu’elle peut être certaine que grâce au réseau de ce dernier, les produits seront distribués aux personnes qui en ont le plus besoin en ce moment. Ainsi, la Stëmm a organisé dans ses locaux au 7, rue de la Fonderie, une remise de dons le vendredi, 14 avril 2022. L’asbl est fière d’avoir pu remettre à Jeannot Majerus une collecte de machines à laver et sèche-linges, de jouets et de matériel scolaire pour subvenir aux besoins d’une cinquantaine de familles ukrainiennes. De plus, 1,4 tonnes d’aliments ont été collectées pour être distribués auprès de ces familles, le tout grâce au partenariat de la Stëmm avec Auchan.

Il convient également à noter que Pit Romersa, fondateur de la start-up luxembourgeoise Thalus, qui avait récemment coopéré avec la Stëmm à plusieurs reprises, s’est de nouveau engagé et a participé à cette belle action de solidarité. Ainsi, une palette d’eau de source conditionnée en brique recyclable Tetra Pak et exempte de polluants, a été très rapidement livrée au dépôt de l’asbl HUK, qui avait manifesté un besoin en eau fraîche pour approvisionner les nombreuses familles ukrainiennes.

Au-delà, la Stëmm fournit également des produits de première nécessité à Chantale Geisen, présidente de l’asbl Hëllefen mat Herz qui s’engage depuis plus de 10 ans en collectant des vêtements, des meubles et d’autres objets afin de les redonner aux personnes dans le besoin. Depuis toutes ces années, Chantale Geisen collecte également des vêtements pour la Stëmm.

Cette fois-ci, c’est la Stëmm qui est donatrice, étant donné que l’asbl Hëllefen mat Herz s’adresse en ce moment à tous les ménages ayant accueilli chez eux, des familles ukrainiennes, afin de leur offrir des aliments et des produits d’hygiène. Selon Chantale Geisen, la demande est grande, tout comme la joie des personnes hébergeant des réfugiés, qui se sentent valorisées en recevant des aides, après leur engagement exemplaire. Comme beaucoup de ces ménages vont devoir maintenant augmenter le volume de leurs achats hebdomadaires, chaque entraide est la bienvenue.

La Stëmm vun der Strooss est fière de contribuer grâce à ses deux partenaires, au soutien collectif et tient à souligner que les restaurants sociaux ainsi que les autres services quotidiens de l’asbl sont ouverts aux réfugiés ukrainiens tout comme ils le sont aux personnes les plus démunies de la société.

S’abonner au bimestriel!

Aidez-nous en abonnant à notre journal bimestriel. Le bimestriel Stëmm vun der Strooss paraît cinq fois par an.

Abonnez-vous