Historique

février 2017

2016

Excursion au parc Phantasialand et aux grottes de Han
20ème anniversaire de la Stëmm
Salon de coiffure Celine Denis offre ses services
Fête de Noël

2015

Inauguration du centre post-thérapeutique de Schonefels en  présence du Président de la Chambre des Députés Mars Di Bartolomeo, du Ministre du Développement durable et des Infrastructures François Bausch, du Dr Arno Bache qui a remplacé Madame la Ministre et du Bourgmestre de la Commune de Mersch Albert Henkel
« Fréijoersbotz » à Schoenfels
Participation au « Schëndelser Schlassfest » et à la manifestation « Alles op de Velo »
Participation à l' »Äppelrafaktioun » avec les « Schëndelser Schlassfest »,
Stand au marché de Noël de Mersch

février 2015

2014

Inauguration de l’atelier Caddy à Bonnevoie, des nouveaux locaux situés 7, rue de la Fonderie à Hollerich, de 4 logements sociaux à Belvaux et de la résidence Myosotis, 5 logements sociaux à Tetange.

2013

Déménagement dans de nouveaux locaux 7, rue de la Fonderie à Hollerich et aménagement des anciens locaux 105, rue du cimetière pour les transformer en nouvel atelier de réinsertion professionnel : Stëmm Caddy.

Participation au film Follow me Home realisé par Vito Labalestra, Sebastien Brinster, Marc Hamer et Véronique Gobert.

Partenariat avec l’hôpital du Kirchberg en vue de récupérer des denrées alimentaires.

La Schweessdreps organise la 3ème édition du tournoi de football « D’Stëmm schweesst zesummen ».

Le salon de coiffure Avant-garde coiffe 100 personnes défavorisées au sein de la Schweesdrëps.

Pour la troisième année consécutive le restaurant Alpha ouvre ses portes à 180 personnes défavorisées.

Exposition « Home sweet Home » à l’Abbaye Neumunster en collaboration avec l’association Thierry Van Werveke. Concert de bienfaisance organisé par le groupe Moof à la Kulturfabrik.

Une équipe de 5 personnes s’établit dans des containers et commence à travailler dans le nouveau centre post thérapeutique de Schoenfels. Une réunion d’information pour les habitants est organisée.

La petite équipe de Schoenfels participe au marché de Noël à Mersch.

2012

100 personnes partent à la découverte de Paris.

Le livre Och mir sin Letzebuerg est vendu à raison de 1000 exemplaires et devient un best seller.

2011

Aménagement d’un 2ème étage au sein de de l’atelier Schweessdreps ce qui permet de laver les uniformes de 36 clubs de sport.

30 personnes bénéficiant d’une mesure de réinsertion professionnelle participent à l’Urban Trail et au Escher Kulturlaf.

Avec un stand d’information et un service catering la Stëmm participe au concert d’Kees op an d’Klacken raus organisé par la Fondation Thierry Van Werveke.

2010

La barre quotidienne des 100 personnes est franchie au sein du restaurant social de Bonnevoie : 26 000 repas y sont servis au cours de l’année.

2009

Depuis le mois de mars, travail un week end sur deux, en alternance sur les sites de Luxembourg et de Esch-sur-Alzette.

Grâce à la collaboration avec l’hypermarché Auchan, 11 tonnes de denrées alimentaires sont utilisées et distribuées gratuitement aux personnes démunies.

En avril, l’atelier Schweessdrëps déménage et s’installe dans un hall industriel 30, rue Jos Kieffer à Esch-sur-Alzette.

Mupp Miez & méi a.s.b.l. distribuent de la nourriture pour les animaux des clients et un vétérinaire offre des consultations gratuites.

2008

Le Stemmbroch Festival 2 est organisé à la Kulturfabrik grâce au soutien d’artistes comme Claudine Muno et Julien Arpetti.

L’association portugaise Barrada organise une fête de Noël au centre paroissial de Strassen et y sert 100 repas.

Des étudiants du Lycée Classique de Diekirch cuisinent pour les clients de l’antenne de Esch.

2007

Dans le cadre du 10ème anniversaire de la Stëmm, le couple grand-ducal visite l’antenne de Esch-sur-Alzette.

La Fondation Grand Duc Henri Grande Duchesse Maria Teresa accorde un subside de 50 000 € au projet de l’Immo Stëmm.

Le procureur d’Etat Robert Biwer et le bourgmestre de la Ville de Luxembourg sont interviewés par la rédaction.

En juillet, la Schweessdrëps organise en collaboration avec la commune de Strassen le tournoi de football d’Stemm schweesst zesummen.

2006

Joelle Detaille est engagée en tant que cuisinière à mi-temps à Bonnevoie.

Benoît Klensch est engagé en tant qu’assistant social pour renforcer le service Immo Stëmm, crée par des bénévoles.

11 personnes participent à la Fréijoersbotz de la Ville de Luxembourg.

Dans le cadre de son 10ème anniversaire et grâce à la participation de 5 groupes musicaux, la Stëmm organise un concert gratuit à la Kulturfabrik et une séance académique au Centre culturel de Bonnevoie.

200 personnes participent à la fête de Noël.

2005

Les uniformes de 34 clubs sportifs sont lavés chaque semaine dans l’atelier Schweessdreps.

Après 6 ans, l’émission Stëmm vun der Strooss : Informationen vun der Strooss vir d’Leit op der Strooss diffusée sur les ondes de radio ARA est suspendue. Elle sera reprise deux ans plus tard.

Le Minstre de la Santé, Mars di Bartolomeo et la Bourgmestre de la Ville d’Esch-sur-Azette préparent et servent 83 repas aux clients du restaurant du 32 Grand Rue à Esch-sur-Alzette.

Le Kiwanis Club d’Esch-sur-Alzette organise une fête de Noël sur la Place du Brill à Esch-sur-Alzette : 100 repas y sont servis.

Un médecin et une coiffeuse bénévole offrent leurs services sur le site de Esch.

Création par plusieurs bénévoles de l’Immo Stemm, une agence immobilière sociale.

Réunion d’information organisée à Schoenfels pour y présenter le futur centre post-théarpeutique.

Sortie du livre « Ee feine Jong » de Christiane Ehlinger.

Décembre : repas indien offert, préparé et servi par 6 bénévoles.

Pour la 8ème année consécutive, la Stëmm invite à sa traditionnelle fête de Noël.

Les Scouts de la FNEL préparent 147 repas qui sont servis par 10 bénévoles de la State Street Bank, 130 pullovers sont offerts par la société Alter Domus.

2004

Ouverture de l’antenne de Esch sous la responsabilité de Claude Consdorf.

Engagement de Anne Waringo en tant qu’assistante sociale pour lancer l’atelier de réinsertion professionnelle Schweessdrëps.

Paul Kremer est engagé en tant qu’éducateur gradué pour encadrer les personnes bénéficiant d’une mesure de réinsertion au sein de l’atelier cuisine.

Raymonde Mopty est engagée à mi-temps en tant que secrétaire comptable.

Les 30 personnes qui ont participé à la réalisation du film SDF go home se rendent au Festival de Cannes où le film de Robert Biwer est projeté hors compétition.

Présentation du film «Trollywood» à l’Utopia.

Inauguration de l’antenne de Esch-sur-Alzette.

La vente des 1 000 CD Eraus réalisés grâce au soutien de la SACEM permet de financer les 8 mois de loyer de l’interprète de la chanson.

2003

Création de l’atelier de réinsertion professionnelle «Kleederstuff» : des habits de seconde main y sont triés pour être redistribués gratuitement aux personnes dans le besoin.

En présence de l’Abbé Pierre, du Grand-Duc Henri, de la Grand-Duchesse Maria Thérèsa du Ministre de la Santé, de la Ministre de la Famille et du Ministre du Logement, le film SDF Go home est projeté dans les anciennes Rotondes de Bonnevoie.

La Stëmm participe à l’ouverture de l’abri d’urgence pavillon : 40 sans domicile fixe y sont accueillis chaque nuit.

2002

Marcel Detaille, directeur de la Chambre de Travail, succède à Françoise Kuffer et devient nouveau président de la Stëmm vun der Strooss.

Engagement de Claude Consdorf en tant qu’assistante sociale et ouverture d’un deuxième restaurant social à Esch-sur-Alzette situé 32 Grand-Rue dans des locaux mis à disposition par la commune d’Esch-sur-Alzette.

En août, 8 personnes défavorisées prennent le bus avec 25 sans abri parisiens pour se rendre à Deauville où ils participent au tournage du film « SDF Go Home » de Robert Biwer.

100 personnes sont accueillies à la fête de Noël.

Thierry Van Werveke soutien l’asbl en se joigant à la fête.

2001

Engagement d’Eugène Schauss en tant qu’assistant social à temps plein et de Susanne Wahl en tant que pédagogue à mi-temps pour réaliser le bimestriel Stemm vun der Strooss.

2000

Ghyslaine Sturm est engagée en tant qu’éducatrice graduée à temps plein.

En avril, le Grand-Duc et la Grand-Duchesse visitent les locaux à Bonnevoie.

1999

Le docteur Arno Bache rejoint l’équipe de médecins bénévoles et offre des consultations médicales gratuites au sein des locaux de la rue du cimetière.

L’emission Stemm vun der Strooss Informationen vun der Strooss vir d’Leit op der Strooss est diffusée une fois par mois sur les ondes de la radio ARA.

Le journal passe de 16 à 26 pages.

6 émissions intitulées d’Stëmm vun der Strooss: Informationen vun der Strooss vir d’Leit op der Strooss sont diffusées sur les ondes de la radio ARA.

La rédaction lance une campagne de sensibilisation dans les plus grands lycées techniques et classiques du pays. 10 000 exemplaires consacrés aux problèmes liés à la drogue et à l’alcool y sont distribués.

1998

En avril, Alexandra Oxacelay est engagée en tant que journaliste pour créer un atelier de réinsertion professionnelle situé allée Schaeffer au Limpertsberg.

L’ambulance «Spidol op Rieder» (Hôpital sur roues) offre des consultations médicales gratuites dans le quartier de la gare, devant le foyer de nuit Ulysse et dans des squats.

Au mois de juin, la Stëmm s’établit à Bonnevoie au 105, rue du cimetière et y ouvre son restaurant social.

Juillet : démission du chargé de direction Jean-Marie Barnich, remplacé par Alexandra Oxacelay.

La première fête de Noël y est organisée.

1997

Engagement de Jean-Marie Barnich en tant qu’assistant social. Parution du 1er numéro du bimestriel Stëmm vun der Strooss.

1996

74 personnes bénévoles issues du monde politique, syndical, culturel et social fondent l’asbl Stëmm vun der Strooss. Françoise Kuffer en est la Présidente.