Close

Les Jeunes Socialistes de Schifflange collectent des vêtements et des jouets pour les personnes dans le besoin

Les Jeunes Socialistes de Schifflange collectent des vêtements et des jouets pour les personnes dans le besoin

Les Jeunes Socialistes de Schifflange (Jonk Sozialisten) ont collecté des vêtements et des jouets pour les bénéficiaires de l’association Stëmm vun der Strooss basée à Luxembourg.

« Nous avons cherché parmi les associations celle qui en profiterait le plus et avons porté notre choix sur la Stëmm vun der Strooss. Ils font du bon boulot pour les gens dans la rue et nous voulons les aider », a déclaré Jérôme Courtois, le président des Jonk Sozialisten de Schifflange, une branche du parti socialiste LSAP. « Nous avons également contacté un instituteur, à qui nous avons donné des jouets pour les redistribuer à des enfants réfugiés vivant à Schifflange ».

Le groupe, composé de 8 personnes, avait déjà organisé une première collecte entre eux pour la Stëmm vun der Strooss ; mais pour leur 2nde édition, ils ont décidé de faire appel à tout Schifflange. Ils ont imprimé un flyer annonçant la date de collecte de vêtements et de jouets dans les différents quartiers.

« Les retours ont été énormes. Nous avons assez de dons pour remplir tout un garage ! C’est rassurant de voir toute cette bonne volonté », a dit M Courtois, qui a remis la collecte à la Stëmm à Hollerich le jeudi 26 octobre. C’est là que se trouvent le restaurant social, les douches, et la « Kleederstuff », où les vêtements sont triés, lavés et rangés avant d’être donnés aux personnes dans le besoin.

La Stëmm vun der Strooss propose ses services aux personnes défavorisées, des sans-abris aux réfugiés, drogués ou encore à ceux qui vivent proches du seuil de pauvreté. Alexandra Oxacelay, Directrice de l’association s’exprime : « L’aide que les gens apportent, en termes de dons de vêtements, de nourriture, d’argent ou de temps au travers de toutes ces initiatives, me va à chaque fois droit au cœur. Il ne faut jamais sous-estimer le bien qui peut être fait, à une petite échelle, à un niveau local ! »

jonk sozialisten 1

The Schifflange Young Socialists collect clothing and toys for people in need.

The Young Socialists (Jonk Sozialisten) branch of Schifflange has been busy collecting clothing for all ages and children’s toys for the beneficiaries of Luxembourg-based charity Stëmm vun der Strooss.

“We researched which non-profit to organise a collection for and decided that Stëmm vun der Strooss would benefit the most. They do a lot of good work for people on the streets and we want to support them,” explained Jerôme Courtois, President of the Schifflange Young Socialists, who are a regional youth branch of the socialist party LSAP. “We have also been in contact with a local school teacher, to whom we gave some of the toys to distribute to refugee children currently living in Schifflange.”

The group, which comprises eight young people, had previously organised a collection amongst themselves for Stëmm vun der Strooss but for their second edition they decided to expand to include the whole of Schifflange. They produced a flyer announcing the date of the collection of clothes and toys in the area.

“The response was overwhelming. We received enough donations to fill a whole garage! It is comforting to know how much goodwill is out there,” stated M. Courtois, who delivered everything to Stëmm’s premises in Hollerich on Thursday 26 October. This address houses the social restaurant, showers and the ‘Kleederstuff’, where clothing donations are sorted, stored and washed before being given to people in need.

Stëmm vun der Strooss provides many services to support people in need, from the homeless to refugees, addicts and those living close to the poverty line. “The support that people give, in terms of donating clothing, food, money or their time through all kinds of initiatives, always touches my heart. Never underestimate the good that can be done on a small scale, at a local level!” says Alexandra Oxacelay, director of Stëmm vun der Strooss.

S’abonner au bimestriel!

Aidez-nous en abonnant à notre journal bimestriel. Le bimestriel Stëmm vun der Strooss paraît cinq fois par an.

Abonnez-vous