Close

Repas au Restaurant Le Chalet et concert de la Big Band Memory pour la Stëmm vun der Strooss

Repas au Restaurant Le Chalet et concert de la Big Band Memory pour la Stëmm vun der Strooss

Le jeudi 27 juillet, les portes des restaurants sociaux de la Stëmm vun der Strooss sont restées closes. La raison de cette fermeture inhabituelle : la traditionnelle excursion organisée par l’association, à laquelle 101 personnes défavorisées ont participé. 64 personnes venues de Esch-sur-Alzette et des alentours sont parties à la découverte de Saarburg en Allemagne pendant que 37 personnes défavorisées habituées à déjeuner 7, rue de la Fonderie à Hollerich ont visité la villa romaine de Borg en Allemagne, ont pique-niqué au bord des étangs de Remerschen et ont fait une balade à vélo le long de la Moselle.

« A 18 ans, je faisais du cyclo-cross. Alors aujourd’hui, de pouvoir pédaler de Remerschen à Stadtbredimus, ça me rappelle un peu le passé. J’aimerais m’acheter un vélo, malheureusement je n’en ai pas les moyens.» dit en souriant Steve qui vient de débuter un travail au sein du Caddy après avoir passé 4 ans dans le milieu psychiatrique suite à une dépression.

« Quand ils ont quitté mon restaurant, ils avaient l’air heureux. J’ai voulu leur faire plaisir, et ils m’ont donné tellement en retour. » Si Nathalie Chomat a choisi d’inviter la Stëmm vun der Strooss à dîner dans son restaurant Le Chalet à Remerchen, c’est parce qu’elle a voulu aller à la rencontre des personnes qui vivent dans la grande précarité. Et parce que Nathalie n’a pas l’habitude de faire les choses à moitié, elle a demandé à ses amis de participer : La commune de Schengen a offert les entrées au musée Biodiversum et au lac, la section Dräilännereck de l’OGBL a pris en charge les frais de transport en sponsorisant 2 bus, le Café Lorrain a offert le petit-déjeuner et les entreprises Förch et Total ont distribué des sacs surprises et des vestes. Parmi les nombreux invités, les personnes qui vivent en marge de la société ont même reconnu Dan Kerch, le Ministre de l’Intérieur.

La traditionnelle excursion estivale s’est clôturée par un concert en plein air, ouvert au grand public. Pour attirer du monde, les communes de Mondorf-les-Bains et de Schengen s’étaient chargés de l’impression et de la distribution des flyers et des affiches.

Pour Alexandra Oxacelay, cette journée dédiée à l’insouciance était bien plus qu’une simple excursion, bien plus également qu’un simple bénévolat, c’était un engagement social, c’est un exemple à suivre : « Grâce au soutien et à l’engagement des musiciens du Big Band Memory, de Nathalie Chomat et des nombreux donateurs, les personnes que nous accueillons chaque jour au sein de notre restaurant social à Hollerich ont pu oublier leurs tracas, l’espace d’un instant. »

S’abonner au bimestriel!

Aidez-nous en abonnant à notre journal bimestriel. Le bimestriel Stëmm vun der Strooss paraît cinq fois par an.

Abonnez-vous