Durant l’été 2012, la Fondation Thierry van Werveke a fait distribuer une trentaine d’appareils photo jetables à des personnes bénéficiant du soutien des associations Stëmm vun der Strooss et Abrigado, pour leur permettre de documenter leur vision du Luxembourg et de leur vie. Des personnes qui n’ont pas de véritable chez eux y dévoilent leur quotidien de façon parfois très créative.

Sweet home ne représente pas le regard souvent gêné que la société porte sur des personnes en situation d’exclusion sociale. Ce sont des images et des impressions que les personnes elles-mêmes jugent pertinentes et qu’elles ont choisi de partager avec le grand public. Pour la Fondation Thierry Van Wervecke, la communication, notamment par des images, est le premier moyen pour vaincre l’exclusion sociale. Elle est également d’avis que la condition humaine transportée par la culture est universellement compréhensible.

En plus des 100 € que les 12 photographes ont chacun touché pour leur travail, ils ont obtenu 150 € par photo vendue. Sur les 600 clichés réalisés, 60 ont été retenus. Ils ont été présentés le 8 février 2013 dans le cadre de l’exposition « Sweet Home - Doheem zu Lëtzebuerg » à l’Abbaye de Neumünster. Le livre « Sweet Home » aux éditions Ultimondo a été imprimé à raison de 1 000 exemplaires. Il est disponible auprès de la Stemm vun der Strooss au prix de 25 €. Par simple virement sur le compte LU63 0019 2100 0888 3000 auprès de la BCEE avec la communication « Sweet Home », l’asbl se propose de l’envoyer aux personnes intéressées.

Après l’exposition au CCRN, et dans le cadre du projet « Gare & Solidarité » les photos « Sweet Home – Doheem zu Lëtzebuerg » ont été présentées du 7 au 28 mars 2013 à Luxembourg et du 1er au 14 avril 2013 en Gare de Belval-Université.

Affiche Expo. Sweet Home